Asian Carps
ISC Inner Banner
Accueilbreadcrumb separatorSurveillance, prévention et interventionbreadcrumb separatorProgramme de surveillance de l'ADN environnemental dans les Grands Lacs

Programme de surveillance de l'ADN environnemental dans les Grands Lacs

 

La surveillance de l'ADN environnemental est utilisée comme outil de détection rapide aux États-Unis depuis 2009, et au Canada depuis 2012. L'échantillonnage de l'ADN environnemental est un procédé par lequel du matériel génétique, comme des cellules qui contiennent de l'ADN provenant des tissus, du mucus, des matières fécales ou de l'urine, est extrait des échantillons d'eau pour déterminer la présence éventuelle d'espèces envahissantes comme les carpes asiatiques. En ce moment, les éléments de preuve provenant de l'analyse de l'ADN environnemental ne permettent pas de vérifier si un ADN est celui d'un poisson vivant ou mort, ou d'une autre source telle que l'eau de cale, un bateau, un égout pluvial ou un oiseau piscivore. La surveillance de l'ADN environnemental est actuellement effectuée au Canada et aux États-Unis, qui unissent leurs efforts pour empêcher les carpes asiatiques de s'établir dans les Grands Lacs. 


En 2012, après que de l'ADN de carpes asiatiques a été détecté dans les eaux américaines du lac Érié, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario (MRNFO) a élargi ses programmes de surveillance de l'ADN environnemental dans les eaux canadiennes des lacs Érié et Sainte-Claire et dans les rivières Détroit, Sainte-Claire et Thames afin de surveiller la présence de carpes asiatiques. Lancé en septembre 2012, le programme élargi englobait la surveillance de l'ADN environnemental dans 124 sites (96 sites ont fait l'objet d'une surveillance à deux reprises) dans les corridors de ces lacs, et était axé sur les régions renfermant des habitats qui conviennent aux carpes asiatiques. Aucun ADN ni spécimen vivant de carpes asiatiques n'a été détecté durant ces activités de surveillance. 


En 2013, le MRNFO a poursuivi ses principaux programmes de surveillance dans le lac Érié et les autres Grands Lacs. En travaillant de concert avec des organismes partenaires américains dans le contexte d'un comité sur le lac Érié, le MRNFO évalue les possibilités d'élargir les programmes en vigueur afin d'y inclure la surveillance de l'ADN environnemental dans des zones clés du lac Érié. De plus, le MRNFO a élaboré un plan d'intervention pour les carpes asiatiques afin d'orienter ses prochaines mesures de surveillance et d'intervention, dans l'éventualité où des carpes asiatiques vivantes ou des échantillons positifs d'ADN environnemental seraient détectés dans les eaux canadiennes.


En 2014, le U.S. Fish and Wildlife Service (USFWS) a mis en œuvre un programme global de surveillance de l'ADN environnemental visant à déceler la présence génétique de deux espèces de carpes asiatiques, la carpe à grosse tête et la carpe argentée. L'objectif du programme consiste à utiliser l'ADN environnemental en tant qu'outil de détection rapide de la présence de l'ADN de la carpe à grosse tête et de la carpe argentée, et à se servir de ces données pour orienter d'autres efforts de surveillance, par exemple la pêche au filet dirigée par l'État et l'utilisation d'outils d'évaluation rapide selon des méthodes traditionnelles.

   

Sommaire de l'échantillonnage de l'ADN environnemental effectué par l'USFWS dans les eaux des États-Unis (2013)


Sites d'échantillonnage (2014)

Nombre d'échantillons

Affluents du lac Michigan

1750

Affluents du lac Huron

225

Affluents du lac Érié

1800

Affluents du lac Ontario

600

Affluents du lac Supérieur

100

Rivière Ohio

925

Réseau de voies navigables de la région de Chicago

480

Cours supérieur du fleuve Mississippi

600

RÉSERVE

2695

Total

9175


Les résultats concernant l'ADN environnemental peuvent être consultés ici.